Le chocolat à travers l'histoire

 

A l'origine de la découverte du cacao

Le chocolat est un aliment sucré produit avec des fèves de cacao, provenant de l'arbre appelé le cacaoyer. Celui-ci poussait à l'origine dans une zone entre le Mexique et le Venezuela où il est cultivé depuis 3 000 ans.

L'origine exacte du mot est inconnue, selon une hypothèse, il proviendrait du nahuatl xocolatl formé par les mots xocolli ("amer") et atl ("eau").

 

D'après les légendes Maya, le cacao aurait été découvert par les dieux, c'est pourquoi il était considéré comme un aliment de luxe. Il était utilisé lors des mariages, de cérémonies ou encore pour accompagner les défunts dans l'au-delà.

 

Les traces les plus anciennes de cacao furent trouvées sur des céramiques datées entre 1900 et 1750 avant J-C.

 

Les Mayas en faisaient une boisson chaude et amère, aromatisée avec de la vanille ou des épices, appelée xocoatl, et l'utilisaient pour soigner différents maux, tels que le rhume.

Les Aztèques le consommaient avec leur viande comme épice, sous forme de jus ou de purée, ou encore en boisson froide. Ils lui prêtaient également différentes vertus, notamment anti-fatigue.

 

Enfin, les fèves de cacao étaient aussi utilisées sur tout le continent sud américain en tant que monnaie d'échange pour le commerce.

 

Ce sera seulement au XVIème siècle que le chocolat arrivera dans les cours européennes.

L'essor de la pâtisserie au chocolat

 

Le cacao fut découvert par les explorateurs européens et notamment les Espagnols au début des années 1500. Ils le ramènent à la Cour d'Espagne et transforment le goût de cette boisson amère en y ajoutant du sucre ou du miel, du lait et de la cannelle ou du poivre noir. Dès lors, la Cour espagnole en devient très friande et le chocolat se répandra petit à petit dans toutes les cours européennes.

Il sera vendu partout en Europe, mais - restant un produit très onéreux - il ne sera accessible qu'aux nobles, qui le consomment sous forme de boisson chaude. Par la suite, des cacaoyers furent emmenés dans les zones tropicales asiatiques et africaines, pour répondre à une demande de plus en plus croissante.

 

C'est au XVIIIème siècle que l'on adapte diverses recettes de biscuits et de confiseries. C'est à cette période que l'utilisation du chocolat en cuisine évolue sans cesse. Il est consommé en boisson chaude donc, mais il est aussi utilisé pour aromatiser les desserts et les glaces, pour remettre au goût du jour de vieilles recettes médiévales (massepain, gaufres, pâtes de fruits...), ou encore pour fabriquer des biscuits.

 

C'est grâce à la création et au développement de machines et de certaines entreprises que le chocolat a pu évoluer, pour apparaître sous les formes que nous connaissons aujourd'hui. Par exemple, les moulins mécaniques ont permis d'extraire le beurre de cacao, pour créer un chocolat qui reste dur, ce qui permet notamment de fabriquer les tablettes de chocolat.

Elles permettent également de le rendre plus accessible à tous.

 

Les premières fabriques de chocolat apparaissent au XIXème siècle et diversifient leur production en réalisant en plus de la pâte de chocolat, des gâteaux et des confiseries. Viennent ensuite le chocolat à croquer, la poudre de cacao, la tablette de chocolat, le chocolat au lait...

 

L'engouement pour le chocolat ne s'est jamais démenti depuis.

Le chocolat sans contrainte

 

Le chocolat est une gourmandise dont on aurait tort de se priver. Mais il arrive parfois que des régimes alimentaires ou des intolérances empêchent de le consommer. C'est pourquoi, aujourd'hui, on trouve toutes sortes de chocolats adaptés à tous, tels que le chocolat cacher ou le chocolat sans gluten.

Le chocolat casher parve est un chocolat qui est certifié sans aucune protéine d'origine animale ou laitière. Il garantit ainsi que ce produit peut-être consommé par les personnes de confession juive.

L'appellation "cacher" garantit la qualité et la traçabilité des produits, de la fève de cacao au produit fini.

Le chocolat sans gluten est un chocolat spécialement adapté aux personnes atteintes de la maladie coeliaque, c'est-à-dire allergiques au gluten. Le gluten est une protéine contenue dans certaines céréales, telles que l'avoine, le blé ou l'orge.

Le chocolat sans gluten est donc un chocolat fabriqué avec des ingrédients qui ne contiennent pas de gluten.

Soucieux de répondre à toutes les attentes de nos clients, nous proposons toutes une gamme de chocolat cacher et de chocolat sans gluten, qu'ils soient noir, au lait, blanc, origines... afin que vous puissiez réaliser et déguster tablettes, bonbons et pâtisseries en toute tranquillité.

 

Quand le chocolat fait sa révolution

Cela pourrait vous étonner, mais le chocolat ne cesse d'évoluer.

En effet, les chocolatiers sont toujours à la recherche de nouvelles saveurs et n'hésitent pas à créer de nouveaux chocolats en diversifiant les origines de production (Tanzanie, Équateur, Ghana...), ou encore en mélangent différentes couvertures.

Les grands chocolatiers (Arnaud Larher, Jean-Paul Hévin, Christophe Roussel pour ne citer qu'eux) n'hésitent plus à associer des saveurs exotiques au chocolat traditionnel. Les épices sont désormais très utilisées : yuzu, matcha, wasabi, gingembre, poivre, cardamome, fleur de sel...

Plus ludique, mais également pratique, nous pouvons citer le chocolat coloré et aromatisé. Prêt à l'emploi, c'est un chocolat coloré et/ou aromatisé (fraise, orange, citron vert...) qui est idéal pour teinter les mousses, les crèmes ou encore les bavarois.
Il permet aussi de faire des moulages en chocolat coloré sans utiliser de colorant alimentaire.

Nous pouvons aussi citer les pépites de chocolat croustillantes. Ces pépites donneront du craquant à toutes vos pâtisseries (gâteaux, biscuits, cupcakes, glaces...), tout en les décorant grâce à leur jolie couleur cuivrée ou rouge rubis.

Enfin, il reste les sucres pétillants que l'on peut inclure dans les ganaches et intérieurs de bonbons en chocolat, pour un résultat surprenant.

Les industriels ne sont pas en reste et mettent au point de nouvelles méthodes de transformation, telles que le Q-Fermentation Program de Barry, qui révèle le meilleur des fèves de cacao et donne un goût plus intense à ses chocolats Ocoa, Inaya et Alunga.

Mais alors, parmi cette gamme très variée de chocolat, comment s'y retrouver ? C'est ce que nous allons voir maintenant.

 


Et si vous craquiez aussi pour... ?